Jésus : le Chemin, la Voie

Homélie du 5ème dimanche de Pâques
jeudi 18 mai 2017
par  P. Jean-Claude Lazuech

Mettons nous un instant à la place des apôtres qui viennent d’entendre le discours de Jésus.
Ils ne comprennent rien du tout.
Il leur parle d’un Dieu invisible, d’un père qu’ils ne voient pas.
Nous aussi aujourd’hui, malgré toutes nos connaissances, nous ne comprenons pas bien le sens de notre vie, ni celui de l’histoire du monde.
Même à l’époque du GPS, nous avons bien du mal à discerner la bonne route à suivre et les chemins de perdition.

Aussi je vous propose de prendre le temps de « goûter » les paroles de Jésus posément ; comme la Vierge Marie méditait la Parole de l’ange en son cœur.

La première partie de cet évangile est très fréquemment choisie par les familles en deuil, pour la célébration des obsèques d’un proche.
Jésus nous parle d’un « chemin » que nous devrons emprunter pour vivre éternellement avec Lui dans la Maison du Père. Mais ce chemin n’est pas seulement pour le grand voyage à la fin de notre vie terrestre après notre mort. L’éternité bienheureuse se prépare dès maintenant, au milieu des turpitudes de ce monde que Dieu aime.

C’est l’insatisfaction de notre présent qui appelle l’au-delà où nous serons immergés dans l’amour de Dieu pour toujours.

Un verbe semble résumer les propos de Jésus : c’est le verbe «  aller ».

« Pour aller où je m’en vais, vous savez le chemin !  »

Jésus nous fait aussi la promesse de nous préparer une place où nous serons avec lui. Mais les disciples ne comprennent pas vraiment.
« Où vas-tu ? » demande un peu anxieusement Thomas. « Dis-nous ton chemin ».
Jésus leur répond : « le Chemin, c’est moi ». « Nul ne va au Père sans passer par moi ».

Vous avez remarquez qu’il ne s’agit pas seulement d’aller vers Dieu. Mais d’aller vers le « Père ».
Aller vers le Père, c’est le connaître de l’intérieur, comme un ami parle à un ami. N’allons pas chercher Dieu loin de nous. Il est à la fois le tout Autre, mais aussi le tout Proche.
Dieu, aimait dire le grand St Augustin : « est plus intimes en nous même, que nous même ».

Tout ceci ne nous détourne en rien des autres, de la vie réelle ; mais nous permet de regarder les situations humaines autrement.
Philippe qui croit enfin avoir compris, dit à Jésus : « Ne perd pas de temps, montre-nous le Père ».

Mais cette compréhension un peu courte, va permettre à Jésus de conduire ses auditeurs un peu plus loin. Il secoue Philippe avec une pointe d’humour un peu découragée. « Montre-nous le Père ! Me dis-tu ? Et moi, alors ? Depuis le temps, tu ne me connais pas encore ? »

On sent venir la grande révélation : « Philippe, ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Qui m’a vu a vu le Père ».
Le voilà le but de notre voyage : « Qui m’a vu a vu le Père. »

La foi chrétienne n’est pas un vague « déisme ». L’essentiel de la vie chrétienne est de « voir  » Jésus. C’est-à-dire, de chercher à le connaître, non pas d’une connaissance intellectuelle et abstraite ; mais d’une connaissance intime, d’un cœur à cœur. Comme celle qui unit deux amis qui ont plaisir à se rencontrer.

Jésus est : le chemin, la «  voie  » vers le Père. J’emploie ce mot « voie » parce qu’au tout début, dans les Actes des Apôtres, on désignait les premiers chrétiens comme « les adeptes de la Voie ». Nous sommes en effet, parmi tous les chercheurs de Dieu, des privilégiés qui ont trouvé la Voie la plus sûre.
Pourquoi alors nous épuiser à courir après les dernières sornettes à la mode nous promettant le bien être immédiat ?

La foi véritable a un effet transformant. Chaque acte de foi en Jésus est non seulement un pas vers le Père, mais déjà une union avec Lui. Ce que St Jean appelle les « demeures ».
« Il y a beaucoup de demeures dans la maison du Père. »

Quand nous sommes unis à lui, par la prière et par nos engagements au nom de l’Evangile, croyons que nous vivons dès maintenant dans les « Demeures de Dieu ».
Amen.


Homélie du 5ème dimanche de Pâques

Evangile selon saint Jean 14, 1-12.

P. Jean-Claude LAZUECH.

le 14 mai 2017


Quelques repères

Intentions de prière du pape François pour Mai 2017

JPEG - 9.2 ko

Chrétiens d’Afrique,
témoins de la paix :

« Pour les chrétiens d’Afrique afin qu’ils rendent un témoignage prophétique de réconciliation, de justice et de paix, en prenant pour modèle Jésus Miséricordieux. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse.millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré
du lundi au vendredi
de 10h à 12h et de 15h30 à 18h30,
le samedi de 10h à 12h.

Horaire des messes : hiver

A partir de Toussaint
Samedi
St François 17h30
Creissels 18h00
2° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h00
St Georges 10h30
4° dimanche
du mois
St François 10h30
Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi
St Martin 18h00
Messes et célébrations sur les sites de l’Hôpital
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Horaire des messes : été

Samedi
Notre-Dame 18h
Creissels 18h30
2° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h
St Georges 10h30
4° dimanche
du mois
Sacré-Cœur 10h30
Mardi Mercredi Jeudi Vendredi :
St Martin 18h00
Messes et célébrations sur les sites de l’Hôpital
Pour plus de détails, voir le dernier
Agenda paroissial

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur