La santé ?
Aller à la rencontre du frère

lundi 5 février 2018

Depuis 1992, l’Église Universelle célèbre tous les 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, la Journée Mondiale du Malade. Une occasion de prier particulièrement pour les personnes malades, mais aussi pour les soignants. Mais la Pastorale de la santé, qu’est-ce que c’est ?

Combien de fois n’ai-je pas entendu cette question ? « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits, qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ! » Matthieu 25,40

La Pastorale de la Santé, c’est d’être attentif à toutes les questions relatives à la qualité de la Vie, elle permet d’aborder des sujets d’actualité. Ce fût le cas avec le thème sur le vieillissement par exemple. Toutefois la particularité de ce service c’est d’aller à la rencontre de l’autre. Direz-vous c’est notre quotidien ! Il est vrai qu’au long d’une journée nous croisons de nombreuses personnes dans la rue, les magasins, les centres de loisirs, et multiples lieux de rencontres .....Bien souvent chacun de nous poursuit son chemin avec ses préoccupations et parfois même nous évitons la personne qui nous dérange parce que nous ne souhaitons pas établir une relation, son comportement, son handicap nous déroute nous ne savons pas comment l’aborder et nous prenons l’autre trottoir pour l’éviter ....
Des prêtres, des laïcs, sont envoyés en Mission par l’Evêque ou le Curé de la paroisse pour le service du frère. Aller à la rencontre du frère c’est lui rendre visite dans son lieu de vie qui peut être un établissement Hospitalier, un Centre de Soins de Suite et de Réadaptation, un centre spécialisé (psychiatrie), le lieu de vie de la personne handicapée, une maison de retraite, un domicile, ou autres lieux.

Rencontrer le frère, le rejoindre

C’est aller au-devant de ces personnes isolées, fragilisées par la maladie, rejetées, parfois abandonnées des leurs, meurtries par le handicap pour qui la solitude est lourde à porter.....
C’est aller au-devant de ces visages défigurés qui peuvent nous rebuter, de ces visages torturés par la souffrance psychique, de ces visages assombris par la détresse morale, de ces visages paisibles....
C’est aller vers ces regards éteints, fuyants, qui expriment de la violence, qui font peur, c’est aussi rencontrer des regards lumineux ....
C’est aller vers celui qui peut être n’a rien à nous dire, ou n’est plus en capacité d’exprimer une parole, mais attend de notre visite une présence aimante....
Tous ces regards, ces visages, ces corps sont des personnes à part entière et le reste jusqu’à leur dernier souffle, ils nous transmettent des messages. Je me permets de donner une devise cité par Marie-Christine Barrault dans Le Pèlerin (30-11-17) : « Les vivants ferment les yeux des morts et ce sont les morts qui ouvrent les yeux des vivants ».
Ces nombreuses visites faites dans la gratuité, l’accueil de la personne dans sa réalité, l’écoute, la bienveillance, les paroles échangées dans la confiance nous interpellent et font vibrer quelques cordes de notre intériorité, nous aident à nous ouvrir des chemins nouveaux vers plus d’humanité, d’humilité, de lumière, à mieux nous connaître, reconnaître et accepter nos fragilités, découvrir des capacités d’aimer insoupçonnées.
C’est là que Dieu nous envoie rejoindre le frère. Il est là présent en chacun d’eux. Une phrase de Michel Castillo vient corroborer ces propos : « Si Dieu est quelque part, c’est dans le visage de l’autre. » La Croix (20-12-17)

Sœur Alice Saby,
déléguée diocésaine

Eglise en Rouergue 28 janvier 2018


Commentaires

Quelques repères

Intentions de prière du pape François pour décembre 2018

Au service de la transmission de la foi :

« Pour que les personnes engagées au service de l’intelligence de la foi trouvent un langage pour aujourd’hui, dans le dialogue avec les cultures. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse.millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré
du lundi au samedi de 10 h à 12 h,
du lundi au jeudi de 16 h à 18 h,
pas de permanence les vendredi et samedi après-midi
les dimanche et jours fériés.

Horaire des messes : hiver

A partir de Toussaint
Samedi
St François 17h30
Creissels 17h30
2° samedi
du mois
St Georges 17h30
4° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h00
St François 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences et messes en semaine
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


14 sites référencés dans ce secteur