Pourquoi des funérailles chrétiennes

pour nos chers défunts
dimanche 27 octobre 2013
par  P. Jean-Claude Lazuech

A l’approche de la période de Toussaint, le Père Lazuech nous propose une réflexion sur la célébration des funérailles religieuses chrétiennes.

La réalité de la mort d’un proche est toujours une terrible épreuve. Dans ces circonstances, beaucoup de questions, d’incertitudes et d’angoisses assaillent les familles. Chez nous, un grand nombre choisit des funérailles religieuses chrétiennes. Ils souhaitent « passer par l’église » comme ils disent ; alors que la pratique religieuse et la participation régulière à la vie d’une communauté chrétienne, se sont distendues.

Funérailles {GIF}C’est un droit et un devoir pour les chrétiens de demander et de vivre une célébration des funérailles en Eglise. Ce temps de recueillement est le signe que nous accordons le plus grand respect à ceux qui nous ont précédés. Il exprime la dignité de chaque personne. Cette célébration avec les prières et les gestes qui l’accompagne, permet de rendre hommage au défunt, de prier pour lui en proclamant une parole d’espérance et de foi en Christ vainqueur de la mort. En tant qu’enfant de Dieu, tout homme est assuré de son Amour infini. La célébration des funérailles chrétienne s’enracine dans le Baptême. Les signes du Baptême sont repris : le signe de la Croix, la lumière avec le Cierge Pascal, l’eau avec la Bénédiction du corps, l’encens en signe de respect pour le corps du défunt, ce corps qui fut le temple de l’Esprit. Lorsqu’ils sont vécus dignement et en vérité, ces gestes et ces paroles disent quelque chose de la foi chrétienne.

Funérailles {GIF}Il est essentiel de se rappeler que c’est la communauté chrétienne toute entière, (ministres ordonnés, laïcs), qui a mission d’accompagner un défunt et sa famille. Jusqu’à un passé récent, les funérailles chrétiennes étaient toujours présidées par un prêtre. Aujourd’hui, ce n’est hélas plus possible. On ne peut pas demander à la quarantaine de prêtres encore valides que compte le diocèse d’assurer le même service que les trois cent d’il y a seulement 15 ans. Comme le rappelle notre évêque dans sa lettre du 12 octobre 2012  : « Orientations pour la pastorale des funérailles dans le Diocèse de Rodez et de Vabres » « Devant le nombre réduit des prêtres, et pour respecter la diversité des domaines dans lesquels ils ont à vivre leur ministère, il n’est plus concevable de laisser aux seuls prêtres cette mission et de demander une présence systématique de l’un d’eux pour toute célébration. Il est opportun que des chrétiens laïcs soient appelés et se préparent pour ‘conduire’ les célébrations des funérailles dans les paroisses. »

Nos communautés ont à cœur de témoigner de la foi et de l’espérance qui les animent, tout en veillant à respecter les manières de pensée des personnes rassemblées pour la circonstance. Leur souci est de répondre aux demandes des familles, mais en s’organisant autrement. Dans la paroisse Jean XXIII des Grands Causses, des laïcs chrétiens ont accepté de préparer les obsèques en rencontrant les familles, et aussi de « conduire » la célébration lorsqu’un un prêtre ne peut plus être présent. Cinq laïcs venant des trois relais de la paroisse, se sont formés pour pouvoir conduire dignement ces célébrations. Ils ont reçu une lettre de mission officielle de l’évêque ainsi qu’une croix qui leur a été remise. Funérailles {JPEG}

Si nous voulons que cette nouvelle manière d’organiser les funérailles chrétiennes se vive correctement et paisiblement, il importe que les familles comprennent notre souci et ne vivent pas ces évolutions comme un abandon de la part des responsables de l’Eglise. Ce que nous sommes conduits à mettre en place ici, l’est déjà dans la plupart des diocèses de France. Partout, est souligné que la liturgie n’y est pas moins priante, ni moins respectueuse et réconfortante pour les familles, ni moins porteuse d’espérance et de foi. Les laïcs formés pour cela assurent ce service avec un sérieux et une conscience forte de leur responsabilité.

Une dernière réflexion au sujet de la célébration de l’Eucharistie. Lorsqu’un prêtre ne peut plus être présent, lors de la célébration des funérailles chrétiennes, il n’est plus possible de célébrer l’Eucharistie et de communier. Mais la foi de l’Eglise Funérailles {PNG}demande expressément de célébrer l’Eucharistie pour le repos de l’âme du défunt, que cette eucharistie soit célébrée le jour des funérailles ou différée les jours suivants. Lorsque l’Eucharistie ne peut plus être vécue le jour des funérailles, elle sera célébrée en accord avec la famille, lors d’une messe dominicale dans les semaines suivant le décès.

Je comprends combien il peut être douloureux pour certains d’accepter cette nouvelle manière de faire. Mais je vous demande de l’accueillir avec beaucoup de compréhension pour nos prêtres. Il y a quelques jours, des personnes me confiaient qu’après 80 ans, elles ne pouvaient plus servir dans l’Eglise comme elles le faisaient avant. Ce qui est vrai pour des laïcs, l’est aussi pour les prêtres très âgés qui ont droit à se reposer un peu. Je suis confiant en votre compréhension. Les temps changent, notre manière de vivre en Eglise aussi, mais nous croyons que Dieu est toujours à nos côtés pour nous éclairer et nous réconforter. Bien fraternellement.

P. Jean-Claude LAZUECH.

Funérailles {JPEG}


Navigation

Articles de la rubrique

Quelques repères

Intentions de prière du pape François pour Novembre 2017

JPEG

Témoigner de l’Évangile en Asie :

Pour les chrétiens d’Asie afin qu’en témoignant de l’Évangile par la parole et l’action, ils favorisent le dialogue, la paix et la compréhension réciproque, particulièrement avec les membres d’autres religions.


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse.millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré
du lundi au vendredi
de 10h à 12h et de 15h30 à 18h30,
le samedi de 10h à 12h.
Permanences : été 2017

Horaire des messes : hiver

A partir de Toussaint
Samedi
St François 17h30
Creissels 18h00
2° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h00
St Georges 10h30
4° dimanche
du mois
St François 10h30
Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi
St Martin 18h00
Messes et célébrations sur les sites de l’Hôpital
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Horaire des messes : été

Samedi
Notre-Dame 18h
Creissels 18h30
2° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h
St Georges 10h30
4° dimanche
du mois
Sacré-Cœur 10h30
Mardi Mercredi Jeudi Vendredi :
St Martin 18h00
Messes et célébrations sur les sites de l’Hôpital
Pour plus de détails, voir le dernier
Agenda paroissial

Sites favoris


14 sites référencés dans ce secteur