Que devons-nous faire ?

vendredi 18 décembre 2015
par  P. Jean-Claude Lazuech

Dans les versets qui précèdent le texte d’évangile de ce dimanche : Luc 3, 10-18, Jean Baptiste lançe un rude appel à la conversion, bien dans le style de l’Ancien Testament : « Race de vipères, produisez donc des fruits qui expriment votre conversion ! »
Devant une telle volée de bois vert, les gens qui entendent, réagissent vite et lui demandent : « Que devons-nous faire ? »
C’est le cœur de ce passage d’évangile.

Plus précisément, Jean Baptiste invite à ne jamais laisser un élan de conversion à l’état de vœux pieux.
Il n’y a pas de conversion hors sol.
Il y a des «  actes » qui prouvent que l’on veut se convertir et qui concrétisent immédiatement le retournement du cœur.
Nous savons par expérience, ce qu’il peut y avoir de décevant dans nos élans de conversion qui ne se traduisent pas en actes.
La perspective d’une transformation merveilleuse nous exalte un moment.
Nous restons quelques jours à peine, dans la chaleur du « sentiment ».
Puis l’exaltation tombant, la vie reprend comme avant.
Il y a là, une frontière difficile à franchir : passer du « sentiment » aux « actes ».
Pour dire les choses autrement, nous ne pouvons pas attendre le Messie, en restant assis bien sagement sur une chaise !
Sur le chemin vers Noël, les textes des deux 1ers dimanches de l’Avent mettaient l’accent sur l’importance de la foi et de la prière vigilante.
Ne pas faire les malins, ne pas compter uniquement sur nos propres forces, mais demander l’aide de Dieu.
Mais en ce 3ème dimanche, l’accent porte sur notre capacité à nous mobiliser sur un «  faire » même modeste, mais décidé.
A première vue, les conseils de Jean-Baptiste peuvent nous paraître bien éloignés de nos problèmes actuels !
Pourtant, si nous regardons de plus près, ce sont trois appels très concrets : un appel

  • au partage,
  • à la justice
  • et à la non-violence.

Ce sont les fameuses œuvres de miséricorde dont nous parle le pape François et qui doivent accompagner nos actes de piété.
Franchir la Porte Sainte qui est le Christ Bon Pasteur, nous invite :

  • à retrouver le goût de Dieu et de la prière ;
  • à remettre le sacrement du pardon et la célébration de l’Eucharistie au cœur de notre vie chrétienne.

Aujourd’hui, le Baptiste nous pousse à regarder un peu mieux autour de nous.
Comment pouvons-nous poser un acte de partage, de solidarité, de proximité ?
- «  Que celui qui a deux tuniques en donne une. » C’est modeste…
Mais plus efficace que le rêve héroïque de donner dix tuniques qui restera toujours un rêve et s’ajoutera à tant de conversions avortées.
- « N’exigez rien de trop », dit Jean-Baptiste aux collecteurs d’impôt.
Voilà un examen tout à fait concret de notre comportement dans le travail, le commerce, les transactions, les relations avec les autres !
- «  Ne faites ni violence ni tord à personne. »
Sans être particulièrement violents, nous pesons peut-être trop sur notre conjoint, nos enfants, des proches ou sur des employés, sur les membres de la communauté, ou de l’association dont nous sommes responsables.
Il y a bien des façons subtiles de jouer au caïd.
Plus nous ferons effort pour être lucides dans ce domaine délicat, plus notre conversion passera du rêve à la réalité.
A quelques jours de Noël, Jean-Baptiste nous invite à chercher «  que devons-nous faire », en restant dans cette ligne réaliste et concrète.
A chacun de répondre dans le secret de sa conscience.
Croyons alors que cette route qui conduit à Noël deviendra : route de joie, une joie vraie ! Amen.


Homélie donnée en l’église Saint-François
le 3éme dimanche de l’avent : 13 décembre 2015


Quelques repères

Intentions de prière du pape François pour Octobre 2017

Les droits des travailleurs et des chômeurs :

Pour le monde du travail afin que le respect et la sauvegarde des droits soient assurés à tous et que soit donné aux chômeurs la possibilité de contribuer à l’édification du bien commun.


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse.millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré
du lundi au vendredi
de 10h à 12h et de 15h30 à 18h30,
le samedi de 10h à 12h.
Permanences : été 2017

Horaire des messes : hiver

A partir de Toussaint
Samedi
St François 17h30
Creissels 18h00
2° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h00
St Georges 10h30
4° dimanche
du mois
St François 10h30
Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi
St Martin 18h00
Messes et célébrations sur les sites de l’Hôpital
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Horaire des messes : été

Samedi
Notre-Dame 18h
Creissels 18h30
2° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h
St Georges 10h30
4° dimanche
du mois
Sacré-Cœur 10h30
Mardi Mercredi Jeudi Vendredi :
St Martin 18h00
Messes et célébrations sur les sites de l’Hôpital
Pour plus de détails, voir le dernier
Agenda paroissial

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur