Cracovie, JMJ 2016,
Témoignage d’une participante

dimanche 4 septembre 2016
par  Martine Guibert

Bonjour à tous, je m’appelle Marianne Guibert. J’ai vingt ans et je suis originaire de La Cavalerie (12). J’ai participé pour la première fois aux Journées Mondiales de la Jeunesse, communément appelées JMJ, se tenant à Cracovie en Pologne avec quarante-cinq autres jeunes du diocèse de Rodez. Nous sommes partis du 19 juillet au 1 août.

Aujourd’hui, on m’a demandé de témoigner de cette expérience. En premier lieu, je profite de l’occasion pour exprimer, au nom de l’ensemble des JMJistes aveyronnais, ma gratitude envers vous qui avez, d’une manière ou d’une autre, soutenu notre démarche. Sachez aussi que nous avons porté en Pologne chacune des intentions de prières que vous nous aviez confiées.
Depuis cinq ans, je suis impliquée dans l’Hospitalité Aveyronnaise où j’ai côtoyé des jeunes ayant participé avant moi aux Journées Mondiales de la Jeunesse. Ce sont eux qui m’ont donné envie de tenter l’expérience et je leur en suis grandement reconnaissante. Les JMJ, c’est quoi ? C’est tout d’abord une semaine passée dans un diocèse d’accueil, semaine rythmée par la vie locale de la paroisse. Par la suite, débutent les JMJ à proprement dit, c’est à dire le regroupement de jeunes venus du monde entier suite à l’appel du Pape François. Cette année, on comptait plus de deux millions et demi de jeunes lors de la messe finale du Saint-Père.
Avec les JMJ, chaque jeune est invité à se retrouver en profondeur. Nous venons tous avec nos différences que ce soit dans notre parcours de vie, dans notre cheminement chrétien ou encore dans nos aspirations. Peu importe... Les JMJ nous plongent ou nous replongent au cœur de la foi. Les multiples rencontres et les imprévus en tout genre facilitent la démarche en nous révélant à nous-mêmes. Avec les JMJ, on se découvre des faiblesses mais aussi des forces nous permettant conjointement d’être plus réceptif à l’appel de Dieu. Par ailleurs, les JMJ sont une manière, pour nous jeunes, de faire sienne notre foi et de l’assumer. Dans une église vieillissante, il est parfois difficile de se sentir à sa place. Les JMJ nous resitue dans la grande famille chrétienne : famille intergénérationnelle et internationale réunie autour d’un Dieu transcendant tout âge, toute langue et toute culture.
Les mots me manquent pour décrire pleinement cette expérience humaine exceptionnelle. En somme, il faut la vivre ! Ainsi, que vous soyez grands-parents, parents, oncles ou tantes, je vous invite à parler des JMJ auprès des jeunes de votre famille. Vous, jeunes, n’hésitez pas à franchir le pas. On vous retrouve dans trois ans au Panama !

JPEG - 102.9 ko


Commentaires

Quelques repères

Préparation au mariage 2020

Pour les couples envisageant de
célébrer le sacrement de mariage,
les inscriptions doivent se faire
à la paroisse
du 1er octobre et au 1er février,
dernier délai.
Passée cette date,
la paroisse ne peut s’engager à
prendre en charge la préparation
et la célébration de votre mariage.

Intentions de prière du pape François pour juillet 2019

Intégrité de la justice :

« Pour que ceux qui administrent la justice, œuvrent avec intégrité, et que l’injustice qui traverse le monde n’ait pas le dernier mot. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré
du lundi au samedi de 10 h à 12 h,

pas de permanence les après-midi
les dimanche et jours fériés.


Horaire des messes : Eté

A partir du 1er mai
Samedi
Notre-Dame 18 h
Creissels 18 h
2° samedi
du mois
St Georges 18 h
4° samedi
du mois
Dimanche
Clarisses 9h00
Sacré-Cœur 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences et messes en semaine
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


12 sites référencés dans ce secteur